samedi 28 juillet 2012

Yoan et Lucile

(Sur l'air de l'Anamour de Serge Gainsbourg)


Le Bel Amour

Yoan le piano sous les doigts
Des dièses des bémols et des La
Lucile tu sais cet homme là
Écrit des mélodies pour toi

Lucile des pansements à tout va
Soigne les fous et les gagas
Tu sais Yoan cette fille là
Prendra l’ pouls de ton cœur qui bat

Refrain
Tu l’aimes et tu viens de l’épouser
Vous sèmerez des grains de bébé sous les palmiers
Quel Bel Amour !

Lucile tu peux être rassurée
Yoan est très bien équipé
Il a toujours une tasse de thé
Et même une pince à épiler

Yoan il faut pas t’inquiéter
Lucile fait la majorité
Auprès de tes potes préférés
On adore tous son décolleté



Refrain
Tu l’aimes et tu viens, de l’épouser
Vous sèmerez des grains de bébé sous les palmiers
Quel Bel Amour !

Lucile la danse et les copines
Yoan le tarot et les cimes
Pour ces deux là on cherche la rime
Mais c’est une belle fusion alpine

Lucile tu sais entre ses doigts
Tu atteindras le Nirvana
Yoan tu sais entre ses bras
Tu révis’ras l’Kamasutra

Refrain
Tu l’aimes et tu viens, de l’épouser
Vous sèmerez des grains de bébé sous les palmiers
Quel Bel Amour !


Dans les Fiz

1. Le Trail du Tour des Fiz ayant lieu le dimanche...
2. Ayant distribué tout le matériel et briefé les personnes chargées des points intermédiaires...
3. Etant accompagné par Mickaël qui trotte comme un chamois...

On part à 17h de Plaine Joux (1360m) pour un footing en direction du lac vert (1286m),
puis on enchaîne par la longue montée menant au col d'Anterne (2257m),
pour descendre derrière sur le lac d'Anterne (2063m),
et même remonter au petit col (2150m environ) précédant le refuge A. Wills,
d'où l'on fait 1/2 tour pour retourner au lac d'Anterne,
et redescendre au refuge de Moëde Anterne (2002m),
pour continuer jusqu'au lac de Pormenaz (1945m),
et retour par "les argentières" et les Ayères.





 Au final, selon le GPS de Mickaël,
23 Km
1500m de D+ 
le tout en 3h30

Une bonne promenade !

mercredi 25 juillet 2012

Collective à Jean Collet

Une nuit en refuge avec les enfants, voilà un programme séduisant pour tout le monde.
Et quand il y a 11 enfants entre 6 et 13 ans, cela prend vite des allures de colonies de vacances !
L'avantage est que l'émulation marche à plein : tous ont marché sans rechigner.

Départ : dans 3h on sera au refuge !
Une belle cordée pour passer la partie exposée précédant le refuge

On aperçoit enfin le refuge
Un peu d'escalade au soleil couchant
Coucher de soleil à Jean Collet : un must !

Sur le chemin du lac blanc

Arrivée au lac blanc sous l'oeil du Grand Pic de Belledonne

A/R express au glacier de Freydane avec Patrick, Thierry et Noémie

Glissades sur la neige en juillet, les enfants ont adoré !


Sur le chemin de retour vers le refuge

Fin d'une belle escapade pour les enfants

lundi 23 juillet 2012

Juillettistes

Cette année, une fois n'est pas coutume, nous sommes juillettistes plutôt qu'aoûtiens.
Retour sur notre semaine sur la Côte Méditerranéenne (à Cavalaire, merci à Didier pour l'appartement !) et notre séjour en Provence (à Ventabren, merci Gérard et Anne-Marie pour l'accueil !).

A Cavalaire, l'appartement est à 100m de la plage, le top !
Je peux même rester regarder le Tour de France pendant que Sonia et les filles partent à la plage :-)


Pas trop de monde sur la plage (je craignais pire).
Les filles profitent d'une eau à 26°C qui tombera à 20°C en fin de semaine sous l'effet du Mistral.


La plage c'est bien, mais il y a plein d'autres choses à faire à Cavalaire et notamment l'observation des fonds sous-marins grâce au "Seascope" : on s'installe dans la coque centrale, les fesses 1m60 sous le niveau de l'eau, et on peut voir les poissons, les étoiles de mer, et mêmes quelques méduses. Les filles ont adoré !


Au programme du vendredi, la "Croisière bleue" : embarquement sur l'Hydrojet qui nous amène à l'île de Port Cros (escale de 2h) puis à Porquerolles (escale de 4h) et retour par le Fort de Brégançon et le bord de mer où l'on peut observer les villas de quelques richissimes familles (Heineken, Rossignol, Bruni-Tesdeshi, Besson...)


 Sur l'île de Port Cros : montée au fort de l'Estissac (vue superbe) et cigales en pagaille (c'est un parc national)



 Porquerolles : une île à visiter à vélo même si on s'est contenté de marcher jusqu'à la 1ère plage (la Courtade) !


J'ai abandonné Sonia et les filles durant 1h30, le temps de faire une visite rapide jusqu'à la côte E de l'île où il y a de superbes plages (ici la plage Notre-Dame) et de beaux points de vue (Cap des Mèdes) si on fait l'effort de marcher un peu.

 
La résidence de nos Présidents : le Fort de Brégançon.


Une petite villa sur le Cap Nègre, appartenant à la famille d'une certaine Carla...


Ciel voilé le samedi, on en profite pour faire une balade sur le sentier du Littoral.


 Portrait de famille sur le ponton de la plage du Débarquement


 Dimanche, on fait un saut à Saint-Tropez qui reste fidèle à son statut : jamais vu autant de yachts !



















Nous voici ensuite chez Gérard et Anne-Marie à Ventabren pour une semaine très "vacances".
Un dur programme : piscine, pétanque, apéro...



Course à pied avec Thierry tôt le matin (après il fait trop chaud) le long du Canal de Marseille


 Une journée à la Plage de La Couronne où on découvre un phénomène que je ne connaissais pas : la brume de mer.



On s'offre une virée escalade entre papas à la Sainte Victoire où l'on fait une grande voie qui débouche directement à la Croix de Provence (Moussaillons - Arête du Jardin - Arête SW de la Croix - 400m - AD)


La descente par la grotte du Garagaï est en soi une vraie petite aventure
(à conseiller plutôt à la montée et pour des randonneurs avertis)