samedi 31 décembre 2016

Col de l'Arc

Les filles étant tombées amoureuses de la randonnée (...), elles tenaient à faire une dernière sortie pour ce dernier jour de l'année. L'occasion en plus de la partager avec Christiane (Cricri pour les intimes) qui est en France pour les vacances de Noël et de passage à la maison pour fêter avec nous le passage à 2017. Nous partons pour le col de l'Arc par le plateau de St Ange, une balade ultra classique mais qu'il est rare de pouvoir faire dans ces conditions un 31 décembre, voyez sur cette sortie comment cela devrait être en conditions normales.


C'est là-haut dans le grand col que nous allons. Les filles trouvent que c'est bien loin...


Nous sommes partis tard et il est déjà presque 13h, nous nous arrêtons donc sur un rocher à la sortie de la forêt pour le pique-nique. De toutes façons, après 1h15 de marche, les filles avaient fort besoin d'une pause !


Redémarrage et passage par la source, le ventre est plein, le col est proche, il fait beau, le panorama est splendide, tout le monde a la banane.



Ce rocher idéalement placé le long du sentier permet de faire des photos sympathiques avec le Pic St Michel et l'incontournable Mont-Blanc en arrière-plan.


Vers 13h30, l'objectif est atteint : nous voilà au col de l'Arc (1736m).



Nous pourrions prolonger un peu la balade en poussant jusqu'au Pic St Michel mais les filles préfèrent redescendre. Surprenant non ? Nous entamons la descente un peu avant 14h.


Pour varier les plaisirs et faire une boucle, nous descendons par le sentier du Pas de l'âne et mettons 45mn pour rejoindre le pré du Four.


Fin de balade dans une belle ambiance automnale.


Une belle façon de finir l'année en famille, il ne manquait que Sonia qui travaillait ce samedi.


vendredi 30 décembre 2016

Chartreuse vertigineuse

Une randonnée faite au pas de course avec Patrick, d'ailleurs c'est baskets aux pieds que nous avons fait cette belle boucle sur la Dent de Crolles. Au programme : montée à l'Aiguille, traversée de la vertigineuse vire de la face Est, montée à la croix et descente par le sangle de Barrère.

La vire Est passe dans la zone grise qui barre la face 80m sous le sommet
Montée à l''ombre alors que Pravouta est en plein soleil
L'Aiguille, située juste sous le plateau sommital, est rejointe en 45mn environ
Un beau monolithe !
Le même vu du dessus, avec le parking en bas à droite et le bassin grenoblois à gauche

Mais quelle est cette silhouette à son sommet ?
Je n'ai pas pu m'en empêcher... Merci Patrick pour la photo !
Nous rejoignons en quelques minutes l'entrée de la vire Est
La corde fixe est bienvenue pour sécuriser l'accès, un glissement de terrain ayant rendu le passage assez exposé
Personnes sujettes au vertige, s'abstenir de venir ici !
La suite est plus tranquille, quelle ambiance !
Balcon sur la vallée...

Rien de difficile, il faut juste veiller à ne pas trébucher

Et ne pas trop se pencher...
La sortie, c'est par là
La vire s'élargit mais reste exposée, il faut garder sa vigilance tant qu'on n'est pas sur le plateau
Un joli balcon dominant un vide impressionnant
Il reste encore un peu de neige sur le plateau sommital mais pour combien de temps ?
La Croix de la Dent de Crolles et le Mont-Blanc
Retour par le sangle de Barrère

Malheureusement à l'ombre, ici c'est en soirée qu'il faut venir !
Retour à la case départ, sous l’œil de Chamechaude
Merci Patrick pour cette balade sportive, à refaire mais en Vercors cette fois ;-)
Même si j'adore ces conditions automnales, j'espère quand même que ce pré sera bientôt recouvert de neige...

mercredi 28 décembre 2016

Tour percée

Cette merveille de Chartreuse a été dévoilée en 2005 par Pascal Sombardier dans son livre "Chartreuse inédite" et j'y avais déjà fait une visite avec Patrick le 13 octobre 2006, en passant par le sangle de l'Aulp du Seuil et retour par les crêtes. C'est par le bas que nous nous y sommes rendus aujourd'hui avec mes parents, Christophe, Tamara, Patrick et Nathalie avec retour par le sangle et le cirque de l'Aulp du Seuil. Une belle boucle qui permet de s'en mettre plein les yeux ! La preuve en images...

Départ du Col de Marcieu, dans le brouillard givrant
Arrivée au pré de l'Alpette, sous le cirque de l'Aulp du Seuil (par lequel nous redescendrons)
Nous quittons l'itinéraire classique pour suivre le sentier en balcon sous les falaises
Joli endroit de bivouac... au-dessus de la mer !
Au fond trône le Mont-Blanc
Au ras de la falaise
Pente orientée au Nord = névé en neige dure = passage difficile
Je monte un couloir pour voir de plus près une forme qui m'a attiré l’œil
C'est bien ce qu'il me semblait : c'est un chamois mort (pas vu de trace de balle, il a probablement déroché de la falaise au-dessus)
Nous voilà au pied du couloir d'accès, c'est ici qu'on monte et c'est raide !
Raide mais moins que les falaises qui l'encadrent !
Voilà le ressaut rocheux qui va nécessiter de mettre les mains
On sort la corde pour ceux qui le souhaitent
Nous voilà presque arrivés à la Tour Percée
Dans l'arche, fenêtre sur le Mont-Blanc

Sur la branche du haut

Arche double, une merveille de la Nature
Tamara, fait attention, ne te penche pas trop !
Papa et maman, je suis heureux de vous avoir fait découvrir ce lieu   
 
Pause pique-nique au doux soleil de cette fin décembre (...)
Derrière nous, le raide couloir qu'on va devoir remonter pour rejoindre le sangle supérieur
Très raide couloir !
Horaire parfait, nous quittons l'arche au moment où le soleil passe
Nous voilà sur le sangle que nous allons suivre jusqu'à l'Aulp du Seuil
Nous laissons derrière nous la Tour Percée, Pontcharra et le Mont-Blanc
Le chemin à suivre est évident, pas de question à se poser
Au pays des chamois, versant à l'ombre
On passe l'éperon et nous voici sur le versant ensoleillé
L'Aiguillette du Lauzet, il faut être grimpeur pour en atteindre le sommet
Nous arrivons de la vire en face, impressionnant non ?
Zone exposée où une corde fixe sécurise le passage
Dévoluy et Vercors vus depuis la Chartreuse
Nous rejoignons le sentier classique juste sous la croix de l'Aulp du Seuil
Chamois fidèle au cirque de l'Aulp du Seuil
Retour au pré de l'Alpette
Descente finale par la piste