mardi 28 février 2017

Montchavin en famille

Ces trois jours passés à Montchavin dans l'appartement de ma tante sont de vraies petites vacances pour notre petite famille. Avec en prime le retour - très apprécié des filles et moi - de Sonia sur les skis ! Pour ne rien gâcher, la météo a été splendide dimanche et lundi et nous avons pu pleinement profiter du cadre pour le moins exceptionnel, entre Mont-Blanc, Mont Pourri, Grande Casse, Pierra Menta...

Jour 1 - Dimanche 26 février

Démarrage tardif car il a fallu louer le matériel pour Sonia. Nous restons sur le domaine de Montchavin et profitons des conditions printanières... Il faudrait qu'il reneige car ça commence à être limite, il y a d'ailleurs quelques pistes fermées du fait du faible enneigement (je ne me souviens pas avoir déjà vu ça).

Selfie familial
Ski face au sommet de Bellecôte (3417m)
De gauche à droite : Elise, Sonia, Marie, Emma
Petite combe en hors-piste (bien damé par les passages) face au Mont-Blanc
Petite pause en haut des pistes
Balade en soirée dans Montchavin, un sculpteur sur glace se prépare...
Et voilà le travail !
 Jour 2 - Lundi 27 février

Mes parents nous ont rejoins et nous partons pour une découverte du domaine skiable de La Plagne : passage par Roche de Mio, descente vers Champagny, repas du midi à Montalbert (à l'opposé de Montchavin) puis retour par Aime La Plagne, et Plagne-Bellecôte. Une grande journée !

Encore un sacré panorama !
Face à nous, le domaine skiable des 3 Vallées
Arrivée au village de Montalbert où nous allons déjeuner
Une pause bien méritée !
Passage par Aime La Plagne, pas la plus belle des stations...
Redescente vers Montchavin face au Mont-Blanc orné de quelques micro nuages...
Un grand merci à Papy et Mamie pour ce séjour !
 Jour 3 - Mardi 28 février

C'est au tour de mon frère Sébastien de nous rejoindre avec femme et enfants. Malheureusement la météo a changé et c'est sous la pluie que nous chaussons les skis. Nous trouvons la neige un peu plus haut mais les conditions sont quand même bien difficiles, sans parler du fait que tout le monde n'a pas de masque !

Sous la neige

Un peu de répit dans la télécabine
La fine équipe avec (de gauche à droite) : Nathalie, Emma, Clémentine, Romane, Elise, Séb, Marie, Ulysse
Un court séjour mais une belle parenthèse pour les parents au milieu des vacances des filles. En plus, Sonia a repris goût au ski, ce qui n'est pas rien !

samedi 25 février 2017

Sultanes

Ce samedi matin, avec Romain, nous allons faire un petit tour dans mon jardin au-dessus de Prélenfrey.
L'intérêt est multiple : pas trop de voiture, le départ n'est pas aux aurores (Romain passe me prendre à 7h30), le lever de soleil y est toujours aussi beau, on y mélange un peu de ski de couloir avec un peu d'alpinisme (pour franchir la corniche sommitale)... et on est rentré avant midi à la maison !

Deux courts passages sans neige sur la route forestière des Bordeaux
Sous les falaises du Gerbier
Le couloir Est du Gerbier est trop sec cette année, Romain devra patienter pour le visiter !

Les Sultanes sont ces deux belles dents autour desquelles nous allons skier
Skis sur le sac pour remonter le couloir Nord mais pas besoin de chausser les crampons
On enlève les peaux ici pour une première descente à gauche
Bienvenu dans le couloir des "Torcheurs du Matin"
Joli petit couloir un peu tortueux
Et parfois un peu étroit, surtout cette année du fait du faible enneigement
Au pied nous traversons vers la droite pour rejoindre le pied du couloir des Sultanes, la grande classique du secteur, que nous remontons à nouveau skis sur le sac
La partie basse est étroite puis ça s'élargit sur la partie haute
Le couloir vu d'en haut, c'est ici que nous laissons les skis
Pour sortir au Pas de l'Oeille, il faut franchir cette belle corniche
Cette fois nous avons les crampons aux pieds !
Je rejoins Romain qui me prête son piolet pour franchir l'obstacle en toute sécurité
(un peu tendu avec un seul piolet et c'est quand même bien expo...)
Au tour de Romain de sortir
Nous passons sans transition de la verticalité à l'horizontalité
Maintenant il va falloir redescendre !
Voilà, c'est chose faite
En haut du couloir face au Taillefer, la Meije...
Dans la partie basse
Les grandes pentes sous les falaises, c'est ici qu'on fait le meilleur ski
C'est déjà presque fini
Juste quelques bricolages forestiers habituels pour tout randonneur qui se respecte
Et voilà le travail, 11h20 à la voiture, c'est parfait !

mercredi 22 février 2017

Sur la plage

Je passe la semaine à Bidart pour le boulot et en profite pour aller courir en soirée.
Une première sortie de 8,5km mardi, un peu tard donc je finis à la nuit et j'ai oublié de prendre la frontale...

Plage d'Uhabia au Sud de Bidart

Plage du Centre

Le lendemain, je pars plus tôt et avec la frontale... que je n'utiliserai finalement pas ! Un aller retour de 11,5km entre Bidart et (presque) Biarritz dont la plus grande partie sur la plage, ça fait travailler de nouvelles filières musculaires...

La plage d'Erretegia où nous nous sommes baignés en famille cet été

La grande plage du Pavillon Royal (où je vais descendre) avec Biarritz tout au fond
Pas grand monde sur la plage...
Belle ambiance crépusculaire
Et maintenant il faut rentrer !
En orange, le parcours réalisé (maintenant vous savez où je crèche !)
Vue sur Biarritz depuis l'avion, vendredi en début d'après-midi