samedi 11 février 2017

Aux 7 Laux

C'est parti pour une journée de ski avec mes trois miss et mes parents. Nous n'allons pas au col de l'Arzelier, ni à Gresse en Vercors, mais dans une "grande" station. Même si la station des 7 Laux n'est pas vraiment classée dans cette catégorie, elle a vraiment tout d'une "grande" ! Je n'y ai pas skié depuis une paire d'années mais je connais la station par cœur, l'ayant pratiquée assidûment il y a bien longtemps (à la fin des années 80...).

Démarrant de Pipay, nous basculons tout de suite sur le versant Est du Pleynet qui est au soleil le matin. En face, le Rocher Blanc et le Rocher d'Arguille me font bien un peu de l’œil mais aujourd'hui ce n'est pas pour moi...


Il y a bien un peu de files d'attente aux remontées, mais globalement c'est supportable.


Du sommet de la station avec l'agglomération grenobloise en toile de fond.


Nous basculons sur le vallon du Pra, un hors piste balisé (notez le paradoxe) réservé aux bons skieurs ! Papy devant et Mamie en fermeture, telle est l'organisation du cortège.



Ce grand vallon est déclenché de manière préventive par les pisteurs afin de garantir le risque d'avalanche qui peut y être très élevé (il y a eu quelques accidents mortels ici).


Les miss et les grands-parents au milieu de la combe descendent avec prudence. En arrière-plan les belles pentes sur-tracées où il faut se lever tôt pour être le premier !


En bas du vallon, une partie un peu compliquée : il faut traverser les résidus des purges avalancheuses, un amas de boules qui heureusement ne sont pas trop gelées !


Après la pause repas, nous repartons côté Prapoutel où il y a également de quoi se faire bien plaisir et nous arrêtons le ski vers 15h30, certains en ont plein les jambes. 
Bon à savoir pour ceux que ça intéresse : les forfaits pris la veille au soir sur le site Internet de la station à un tarif avantageux (la journée au prix de la 1/2).