samedi 25 février 2017

Sultanes

Ce samedi matin, avec Romain, nous allons faire un petit tour dans mon jardin au-dessus de Prélenfrey.
L'intérêt est multiple : pas trop de voiture, le départ n'est pas aux aurores (Romain passe me prendre à 7h30), le lever de soleil y est toujours aussi beau, on y mélange un peu de ski de couloir avec un peu d'alpinisme (pour franchir la corniche sommitale)... et on est rentré avant midi à la maison !

Deux courts passages sans neige sur la route forestière des Bordeaux
Sous les falaises du Gerbier
Le couloir Est du Gerbier est trop sec cette année, Romain devra patienter pour le visiter !

Les Sultanes sont ces deux belles dents autour desquelles nous allons skier
Skis sur le sac pour remonter le couloir Nord mais pas besoin de chausser les crampons
On enlève les peaux ici pour une première descente à gauche
Bienvenu dans le couloir des "Torcheurs du Matin"
Joli petit couloir un peu tortueux
Et parfois un peu étroit, surtout cette année du fait du faible enneigement
Au pied nous traversons vers la droite pour rejoindre le pied du couloir des Sultanes, la grande classique du secteur, que nous remontons à nouveau skis sur le sac
La partie basse est étroite puis ça s'élargit sur la partie haute
Le couloir vu d'en haut, c'est ici que nous laissons les skis
Pour sortir au Pas de l'Oeille, il faut franchir cette belle corniche
Cette fois nous avons les crampons aux pieds !
Je rejoins Romain qui me prête son piolet pour franchir l'obstacle en toute sécurité
(un peu tendu avec un seul piolet et c'est quand même bien expo...)
Au tour de Romain de sortir
Nous passons sans transition de la verticalité à l'horizontalité
Maintenant il va falloir redescendre !
Voilà, c'est chose faite
En haut du couloir face au Taillefer, la Meije...
Dans la partie basse
Les grandes pentes sous les falaises, c'est ici qu'on fait le meilleur ski
C'est déjà presque fini
Juste quelques bricolages forestiers habituels pour tout randonneur qui se respecte
Et voilà le travail, 11h20 à la voiture, c'est parfait !