jeudi 25 mai 2017

Odile (2)

Après la via ferrata d'hier sur des échelons métalliques plantés dans le rocher presque au cœur de la ville, voilà la balade sauvage au cœur de la nature non aménagée. J'emmène la miss faire un tour du côté du rocher de l'Eperrimont avec l'espoir de lui faire rencontrer en prime un chevreuil, un chamois ou un mouflon. Elle n'aura pas cette chance même si nous faisons fuir un chevreuil dans les bois (j'aurai à peine le temps de l'apercevoir), par contre elle sait désormais que l'animal aboie !



La montée au sommet se fait hors sentier dans des pentes parfois bien raides, dur pour le souffle et les mollets !
Odile est presque en haut
Attention, falaise, ne pas trop s'approcher du bord
Equilibriste au sommet

(Presque) détendue pour profiter du panorama !

Nous descendons ensuite le long de l'arête, profitant de beaux points de vue sur Vif tout là-bas
C'est ici que j'annonce à Odile qu'il va falloir grimper la cheminée entre ces rochers...
D'en haut nous verrons encore mieux Grenoble !
Encordement pour plus de sûreté, Odile s'accroche au rocher
Et voilà, c'est fait.
Pas si difficile, n'est-ce pas ?
La miss s'enhardit et pose sur le piton rocheux

De plus en plus à l'aise je vous dis !
Je laisse la corde, je sais qu'il y a un second passage rocheux

Un beau coin où bien peu de gens viennent et c'est tant mieux

Nous voilà au second passage technique qu'Odile franchit sans problème
Derniers instants sur cette arête magique, la prochaine fois nous irons sur les pics en face ?
Le chemin de retour paraît bien plat après tout ça !
Eh oui Odile, nous étions bien là-haut !