dimanche 7 mai 2017

Pal de Fer

Le Pal de Fer, c'est l'autre nom du Bec de l'Echaillon, prolongement de la crête issue du Rocher de l'Eperrimont où j'étais déjà en balade lundi. Me voilà de retour en ces lieux en compagnie d'Elise et Emma. Mot d'ordre de la troupe si nous voulons avoir une chance de croiser un habitant des bois: être discrets. C'est donc en silence et dans une ambiance bien humide que nous démarrons la marche.


Il n'y a pas bien long à marcher et nous arrivons en 1/2 heure à la "place" où je croise souvent de la faune (chamois, chevreuil ou mouflon). Malheureusement pas une bestiole à l'horizon... mais je demande aux filles de rester malgré tout silencieuses, on ne sait jamais ! Nous poursuivons vers le sommet du Pal de Fer, laissant dans notre dos l'arête où j'étais lundi dernier et où j'avais croisé quatre superbes mouflons mâles.


A proximité du sommet, les miss sont impressionnées par le vide plongeant sur la vallée. Le Genevray et Les Saillants du Gua sont 900 mètres sous nos pieds !


C'est ici que nous mangeons le goûter sorti du sac. Nous avons même droit à un petit rayon de soleil alors qu'il fait bien sombre sur Vif.


Contemplation.


Papa, ne bouge plus, je prends une photo !


J'entendrai et apercevrai un chevreuil s'enfuir quelques minutes plus tard, lors de la descente. Malheureusement pas les filles qui avaient leur capuche sur la tête et n'étaient plus très attentives à leur environnement, dommage pour elles ! En tout état de cause, même si les filles ont eu un peu froid et n'ont pas vu d'animaux, elles étaient mieux là que devant des écrans à la maison...


Et ça leur a plu, la preuve avec ce "dab" des montagnes !