samedi 8 juillet 2017

Au frais avec les filles

Sonia travaille... tandis que nous filons - les filles et moi - nous mettre au frais dans un torrent des contreforts du Vercors. Marre de cette chaleur !
Un peu de voiture, avec Marie comme chauffeur, et nous nous garons dans un endroit que je garderai secret pour préserver la tranquillité de ces lieux. S'ensuivent cinq minutes de marche et nous voilà dans la gorge creusée par le torrent.


Nous progressons sur les rochers ou directement dans le torrent - toujours au plus facile - jusqu'à ce beau bloc coincé sous lequel les filles s'engagent avec un peu d'angoisse.


Nous ferons demi-tour ici, non sans avoir pris quelques photos pour immortaliser l'endroit.





Demi-tour donc.


Et photo des trois aventurières du jour.


Aventurières que j'abandonne quelques minutes, le temps de grimper un peu plus haut pour avoir une vue sur la suite du torrent, des fois que je revienne un jour...



Nous redescendons jusqu'à un endroit qui nous plaît où nous allons rester pour le pique-nique. Une belle vasque tend les bras à Marie qui ne peut s'empêcher de s'y plonger.



Bravo car l'eau est bien froide !


On n'est pas bien là ?


 Un peu après 14 heures, nous repartons dans le sens descendant, le jeu étant de passer directement dans le torrent.




Découverte d'un nouveau lieu idyllique (déjà repéré à la montée) : une jolie petite cascade qui n'est qu'à quelques minutes de la voiture...



Mes starlettes sont aux anges !


Et Marie ne peut s'empêcher, après son bain de tout à l'heure, de cette fois-ci prendre une douche.


Un peu plus bas, découverte d'une petite cascade de tuf.



Et nous rejoignons le pont à proximité duquel est garée la voiture. Fin de la balade.


Petit indice pour ceux qui voudront savoir où nous étions : il y avait un rallye sur cette route ce matin.


Et pour bien clôturer la promenade, nous avons la chance de tomber sur une biche et son faon sur la route entre Gresse et Monestier (oups, j'ai donné des indices supplémentaires !).



Comme quoi la vraie Nature n'est pas toujours aussi loin qu'on le croit, il suffit juste d'ouvrir les yeux...