mercredi 26 juillet 2017

London - Jour 1

Par où commencer ? Voilà la première question qu'on se pose lors d'un séjour à Londres ! Pour nous, ce sera le British Museum où nous ne faisons pas la queue à l'entrée malgré une arrivée pas très tôt (vers 10h30). Bien contents car il en sera tout autrement lors de notre sortie une heure trente plus tard !
Le bâtiment est déjà un monument en soi, l'entrée est majestueuse avec ses grandes colonnes et le grand hall du rez-de-chaussée nous en met plein la vue.




Passage obligatoire - et encore plus pour nous qui habitons en face du musée Champollion -, nous commençons par aller voir la fameuse Pierre de Rosette et ses hiéroglyphes. Elle n'est pas difficile à trouver, il y a un vrai attroupement autour. Du coup, il est surtout difficile de s'en approcher et aussi d'en faire une photo correcte...


Nous déambulons dans la zone dédiée à la civilisation égyptienne, plutôt impressionnante il faut bien l'avouer, avec ses nombreuses statues, les bustes de pharaons (ci-dessous celui de Ramsès II)...



Après le passage par la Grèce antique et les restes du Parthénon, nous montons à l'étage supérieur où les momies intéressent tout  particulièrement les filles qui prennent même le temps de lire les panneaux expliquant les différentes étapes de l'embaumement.



Nous déambulons ensuite dans les étages avec quelques coups de cœur sur certaines œuvres rencontrées plus ou moins au hasard (j'avais quand même un peu préparé la visite...).




Petite pause au milieu de la visite.


Après la culture, nous passons sans transition ou presque (quelques minutes de marche) à tout autre chose : nous voilà sur Oxford Street, la rue qui concentre des commerces sur plus de 2,5 km de long. Je l'avais promis aux filles, c'est le moment de tenir parole. Et comme le temps est à la pluie, nous allons être un peu obligés d'entrer dans les magasins, n'est-ce pas Elise ?




Elles ne feront pas trop de folies mais nous repartirons quand même avec quelques sacs en main...



Au bout d'Oxford Street se trouve Hyde Park, le plus grand parc de Londres. Nous y arrivons par Marble Arch, beau monument en marbre blanc de Carrare où aucun orateur ne s'exprime aujourd'hui, dommage. Nous sommes en effet ici au Speaker Corner, lieu de libre expression où chacun peut prendre la parole librement devant les passants.


Autre particularité ici que nous ne trouvons pas chez nous : les fameux écureuils qu'il est impossible de ne pas croiser en traversant le parc pour le plus grand bonheur d'Emma (et aussi un peu des plus grands...).



Nous traversons le parc et longeons la rivière Serpentine (qui est plutôt un lac), un vrai espace naturel en plein cœur de Londres.



Nous voilà arrivés au Albert Memorial construit en hommage à l'époux de la Reine Victoria à la fin du XIXe siècle. On faisait les choses en grand à l’époque ! Juste en face se situe le Royal Albert Hall, la plus célèbre salle de spectacle de Londres. Malheureusement le bâtiment est en rénovation, un échafaudage barre la façade qui donne sur Hyde Park. Dommage !.



Nous revenons vers le centre en prenant un bus à étage, autre incontournable londonien.


Descente sur la (probablement) plus célèbre place de Londres : Trafalgar Square.
Découverte des statues en bronze, des fontaines, de la colonne Nelson, du bâtiment de la National Gallery... et même un premier aperçu (de loin) de Big Ben.




Nous restons un moment à profiter de l'endroit et de ses artistes de rue. Un chanteur interprète le Hallelujah de Léonard Cohen. Superbe.



Nous remontons ensuite vers Leicester Square où se trouvent deux magasins complètement déglingos : le Lego Store et le m&m's World. On y trouve plus de visiteurs que de réels acheteurs (quoique je ne suis pas si sûr après réflexion), c'est le royaume de la démesure : en vitrine, Big Ben version petites briques mesure 6 mètres de haut ! Et je ne parle pas de la rame de métro... Quant à la marque de bonbons, située juste en face, elle déploie un magasin sur rien moins que quatre étages...







Nous ne faisons pas de folies mais repartons quand même avec quelques souvenirs à grignoter...


Pour finir cette première journée, nous traversons un bout du quartier chinois pour rejoindre Piccadilly Circus, place entourée d'enseignes lumineuses (l'équivalent de Time Square à New-York) mais ces dernières sont malheureusement presque toutes en travaux et masquées par des échafaudages. Dommage mais nous ne sommes même pas déçus, la fatigue se fait sentir et il est temps de rentrer se reposer !