jeudi 4 janvier 2018

Barcelona - J2

Contrairement à hier et à demain, nous n'avons pas de visite programmée aujourd'hui, c'est donc tranquillement que nous quittons l'hôtel vers 9h30 pour aller prendre notre petit-déjeuner dans un café à proximité de l'hôtel. Une heure plus tard, nous voilà dans le parc Estacio del Nord agrémenté de sculptures de Beverly Pepper (sculpteur américain connu pour ses œuvres monumentales).



Nous passons ensuite à proximité de l'Arc de Triomf que nous pouvons ainsi voir de jour et au soleil. Cet édifice de belle couleur ocre a été érigé pour l'exposition universelle de 1888 dont il marquait l'entrée.



Nous entrons dans le parc de la Ciutadella et passons devant le Castell dels Tres Dragons qui servit de café-restaurant pour l'exposition universelle de 1888 (il abrite aujourd'hui un laboratoire de la nature).


Au milieu du parc de la citadelle se trouve une cascade monumentale (de 1881) qui vaut le détour !



Les filles apprécient le lieu et le soleil. Après la longue journée d'hier, elles ont ce matin vraiment le sentiment d'être en vacances !




La suite du programme ne fera qu'amplifier ce sentiment puisque, après un passage devant le parlement catalan et quand même un peu de marche à pieds, nous arrivons au bord de la mer dans le quartier du port Olimpic (qui fut évidemment construit - comme son nom l'indique - pour les JO de 1992).

Palais du parlement catalan

Nous voilà au pied des deux plus hautes tours de la ville où on trouve le Peix (poisson), une sculpture en cuivre mesurant 35 mètres sur 54 devenue un des monuments emblématiques de Barcelone.



 Ici s'étale la Platja de la Barceloneta, longue et belle plage où nous trempons les pieds (mais pas plus !) avant de remettre les chaussures. Le soleil tape et les pulls sont mis autour de la taille ou dans le sac...



Scène typique: les "vieux" jouant aux dominos (avec beaucoup d'enthousiasme pour l'un d'entre-eux !).


La balade se poursuit, que nous interrompons juste le temps de pique-niquer sur un banc au soleil.



Retour vers la ville, le long du port Vell, où une pause douceur s'impose tout naturellement !




La ville de Barcelone a connu l'influence de nombreux artistes dont deux plus particulièrement : l'architecte Antoni Gaudi bien-sûr, et Joan Miro considéré comme un des maîtres espagnols du surréalisme. Nous voilà devant ce que je pensais - à tort - être une de ses œuvres... C'est en fait une oeuvre de Roch Lichtenstein (un américain) qui date des JO de 1992.


Encore un peu plus loin, sur la promenade menant à la statue de Colomb (notre prochain objectif), nous tombons sur une autre oeuvre remarquable : un homard géant (encore une commande de 1992).


Les filles sont aux anges et font elles-aussi du street art à leur manière !


Jolie vue sur le W Barcelona, hôtel cinq étoiles de 473 chambres et 67 suites, où j'avais prévu de loger mais il n'y avait plus de disponibilité... On voit également le téléphérique qui surplombe le port et mène à la colline de Montjuic, une attraction touristique que nous ne ferons pas... car un peu chère à mon goût. (rires)


Nous sommes au pied du Mirador de Colom, une colonne de soixante mètres de haut érigée elle-aussi pour l'exposition universelle de 1888. A son sommet, une statue représente Christophe Colomb tendant le bras vers la mer et les Indes.


Les filles ont adoré les énormes lions assis au pied de la colonne !


Nous sommes en bas de la célèbre Rambla que nous remontons tranquillement, au milieu de la foule.



Passage par la Plaça Reial (place royale), un peu l'équivalent de la place des Vosges à Paris...


Nous flânons sur la Rambla, les yeux grands ouverts.


Théâtre de Liceu, le plus ancien de Barcelone et un des plus prestigieux au monde pour l'Opéra
Mosaic del Pla de l'Os de Joan Miro


Casa Bruno Cuadros (ancienne fabrique de parapluies)

Nous voilà arrivés devant le lieu dont je sais qu'il plaira à Sonia et aux filles : le Mercat de la Boqueria, marché couvert chatoyant qui éveille les sens !


J'y fais un tour avec les filles puis les laisse pour les attendre juste en face, au pied du musée de l'érotisme...


Elles finissent par ressortir, chacune avec un smoothie à la main et le sourire aux lèvres !


Sourire qui s'élargira encore un peu plus lorsqu'elles rentreront dans un gigantesque magasin Séphora dans lequel je prends mon mal en patience...


Belles couleurs roses pour finir la journée, au niveau de la place de Catalogne, avant de rentrer à l'hôtel pour s'offrir un peu de repos.



Nous ressortons pour dîner au restaurant le plus proche possible de l'hôtel, la fatigue se fait sentir et nous devons nous lever un peu tôt demain matin pour la visite du monument symbole de Barcelone.