dimanche 3 mars 2019

Pieu

Fin d'un week-end arrosé, non du fait de la météo - plutôt correcte - mais du passage de mon frère chez les parents à Pontcharra : apéro + vin à table midi et soir, je me sens un peu ensuqué ce dimanche après-midi au retour à la maison. En guise de remède, j'enfile les baskets et pars en direction des hauteurs. Me sentant étonnamment bien (serait-ce l'alcool dans le sang ?), je décide de monter au sommet du Pieu.


Après avoir emprunté le chemin classique d'Uriol, je file droit dans les prés alors qu'il fait déjà sombre.


A 18 heures, me voilà devant le beau cairn qui marque désormais le sommet du Pieu (en arrière-plan, le Pic St Michel).


La maison est 900 mètres sous mes pieds.


Je ne suis pas spécialement fan des croix implantées sur les sommets mais j'avoue bien aimer celle-ci, surtout pour la phrase qui y est apposée. Une maxime que tout un chacun devrait s'approprier !


Vue imprenable sur St-Paul-de-Varces, l'Y grenoblois et Vif.


Un peu plus tard, dans la descente, ce sont les derniers rayons sur la Chartreuse. Je mets les gaz vers le bas et arriverai à la maison juste avant qu'il ne fasse trop sombre !